La fabrication d’un bouchon en 12 étapes

1. Démasclage : retrait du liège de l’arbre pendant les mois de juin-juillet-août pour qu’il se décolle plus facilement.
2. Premier bouillage du liège à 100° afin de l’aplanir et de le rendre plus malléable.
3. Entreposage du liège dans des caves (mise au repos du liège).
4. Visage : détermination de la qualité du liège. Classement par épaisseurs et qualités.
5. Façonnage des balles par catégories et qualités.
6. Re-bouillage pour faire éclater le veinage et stabiliser le liège.

Notre Histoire

Depuis 1887, la société AU LIÉGEUR® est spécialisée dans la fabrication de produits en liège naturel pour une vaste gamme d’utilisations.

Fabrication d’un bouchon (suite)

7. Tirage en bandes : découpage des planches en bandes de différentes dimensions.
8. Tubage : fabrication de cylindriques aux diamètres désirés.
9. Rognage : réduction du bouchon à la hauteur définitive.
10. Polissage du diamètre du bouchon pour la finition.
11. Lavage : désinfection du liège.
12. Triage : classement des bouchons par qualités.
Tout savoir sur le liège et ses utilisations